13 septembre 2008

Déferlements d'émotions

deferlantes

Véritable petit trésor, ce livre m'a entraîné dans un véritable tourbillon !

Foisonnements de personnages, tous plus attachants les uns que les autres : Nan, Lambert, Théo, Raphaël, Lili, Max, Morgane.

Claudie Gallay plante le décor et, par petites touches, crée l'intrigue : la narratrice s'est réfugiée à La Hague où elle exerce son métier d'ornithologue (elle observe les oiseaux), Lambert revient au village pour vendre sa maison. Il se lie d'amitié avec la narratrice et cette dernière tente de percer son secret.

La famille de Lambert a péri dans un naufrage, pourquoi Lambert en veut-il à Théo, le gardien du phare ? Pourquoi Nan appelle-t-elle Lambert Michel ?

Il se dégage de ce roman une véritable atmosphère : la mer, toujours la mer et les déferlantes, ces espèces de grosses vagues de tempête, qui, à la fois, chamboulent tout mais permettent peut-être à chacun d'y voir plus clair.

Ce roman m' a vraiment touchée et c'est avec un peu de tristesse que j'ai quitté les personnages et ce bel univers !

Posté par ptiteludi à 11:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Déferlements d'émotions

    je visite ton blog depuis quelques minutes et je constate que j'ai lu tout ce que tu présentes et que nos goûts se rejoignent drôlement, je reviendrai!!

    Posté par Gaëlle, 13 octobre 2008 à 12:20 | | Répondre
  • Ce livre a l'air effectivement très bien, et tu me donnes vraiment envie de le lire. Les récits où la mer est un personnage à part entière, j'adore!!

    Posté par kesalul, 17 octobre 2008 à 08:19 | | Répondre
Nouveau commentaire