25 décembre 2008

Trois ombres / Cyril Pedrosa

2008_10_20_077

"A cette époque-là ...

... la vie était simple et gaie

D'ailleurs, tout était simple et gai ...

le goût des cerises ... la fraîcheur ... l'odeur verte d'une rivière ...

C'est ainsi que nous vivions, au creux des collines ...

A l'abri des tempêtes ...

Ignorants du monde, comme sur une île ...

... bienveillante et paisible.

et puis ... et puis tout a changé "

2008_10_20_389

Joachim vit paisiblement avec son papa et sa maman. Mais un soir, il ne parvient pas à trouver le sommeil : 3 ombres le regardent depuis la colline... C'est d'abord le déni pour les parents mais les ombres ne disparaissent pas, puis vient la rage et la colère mais rien n'y fait ... il faut se rendre à l'évidence, ces ombres sont là pour Joachim, elles sont venues le chercher ! Son papa va se battre corps et âme pour sauver son fils ...

Avec un graphisme tout en noir et blanc, Cyril Pedrosa nous livre ici une superbe métaphore de la mort : la perte d'un être cher, le désarroi des parents face à cette injustice, ... et puis, finalement, la vie qui doit continuer !

2008_10_20_392

"Dans ce paysage de printemps, il n'y a ni meilleur ni pire.

Les branches des feuilles poussent naturellement.

Certaines sont longues, certaines sont courtes." 

Posté par ptiteludi à 12:15 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur Trois ombres / Cyril Pedrosa

    Joli

    Très très joli ton blog Ludivine.

    Posté par Patricia, 08 janvier 2009 à 22:19 | | Répondre
  • coucou !

    Toujours aussi superbe ce blog et déjà rempli de nouveautés : pourquoi tant de douceur et de tendresse dans tant d'albums et d'auteurs alors que la tv nous inonde d'images de violences et d'horreurs... Sans doute que les livres ne suffisent pas : il en faudra d'autres et d'autres encore... jusqu'à ce que la réalité soit aussi belle que les livres... Il faut continuer à rêver !
    Allez : salut !
    Papa

    Posté par Papa, 08 janvier 2009 à 22:38 | | Répondre
  • morpurgo

    Pour Morpurgo, y a-t-il une vie après l'écriture ?
    Cet homme écrit comme il respire et je n'ai pas encore lu ce livre : tu sais l'obtenir pour le congé de carnaval ? On verra...

    Posté par papa, 08 janvier 2009 à 22:40 | | Répondre
Nouveau commentaire